Croatia

7 mars 2017 Pas de commentaire

Une semaine de vacances en Croatie nous est proposé par le CE de Bastien. D’abord perplexe à l’idée d’être cloisonnés une semaine dans le même hôtel en pension complète, au vu du prix proposé, nous n’avons pas fait les difficiles très longtemps, même si nous ne restons pas à l’hôtel ça vaut le coup.

Hôtel Zora

Vue de notre chambre

Nous embarquons à Nice, atterrissons à Split et prenons le bus direction le petit village de Primosten, accueillis par l’animatrice qui s’occupera de notre séjour. Nous nous retrouvons dans un grand complexe hôtelier du nom de Zora, situé sur une presqu’île les pieds dans l’eau turquoise et le sable blanc, sous une pinède enchanteresse. Si nous étions septiques, nous sommes désormais enchantés.

Jour 1

Passage obligés par l’accueil, nous récupérons nos clés et découvrons notre chambre un peu vieillotte, mais le lit est confortable, c’est propre, et même si c’est peu insonorisé la vue sur le “bout de plage, mer, pinède” depuis notre terrasse, nous fait vite oublier ces petits tracas. Direction la réunion d’information de nos animateurs, nous voilà en plein remake des “Bronzés”, présentation rapide de l’équipe et des excursions proposées puis nous partons nous restaurer et réfléchir sur notre programme.


On ne peut pas dire que le buffet de l’hôtel soit à la pointe de gastronomie, mais il y a quand même un bon choix et on y trouve son bonheur malgré tout. Ne comptez cependant pas sur les desserts pour vous régaler. Les becs fins n’hésiteront pas à aller découvrir les plats typiques Croates dans les restaurants de Primosten ou même à l’extérieur de la ville. 


Primosten

Vue sur l’hôtel Zora depuis Primosten

Retour auprès de notre animatrice afin de réserver une voiture pour le lendemain et nous rendre par nous même au Parc national de Krka, puis pour réserver nos places pour l’excursion organisée vers le Parc national de Plitvice. Pour les jours restants nous décidons de visiter la côte par nous même.
Nous passerons le reste de notre première journée, à prendre connaissance des lieux, visiter et repérer dans Primosten et à nous amuser dans l’hôtel. Mini golf, Ping Pong, Pétanque avec les animateurs puis cours de gym. Nous profiterons ensuite tranquillement de la soirée, petit tour à l’épicerie du village pour prendre de quoi faire l’apéro sur la plage, bières locales et petits biscuits secs sur le sable chaud. Le restaurant de l’hôtel propose une terrasse  à 3m de la plage avec vue sur les îlots et sur le village. Pour les plus courageux, chaque soir des animations sont proposées au bar de l’hôtel en compagnie de la fine équipe d’animateurs.

Jour 2

Réveil matinal au son des vagues, nous nous préparons et enfilons nos tenues de combat, short, baskets, débardeur et maillot de bain ! Passage par l’accueil où nous récupérons les clés de notre voiture de location, petit tour de contrôle, règlement et signature des formulaires, puis passage à la supérette pour acheter notre pique nique du midi, et nous voilà  en route pour le village de Skradin.

Parc National de Krka

Au volant de notre petite volkswagen up rouge, nous partons sur les routes de Dalmatie pour un périple de 45 mn. Le village de Skradin est le point de départ pour entrer dans le parc de Krka. Arrivés sur place sans difficultés, beaucoup de parkings payants s’offrent à vous.


Nous avons opter pour le parking “gratuit” d’un restaurant, après l’entrée du village et les premiers parkings vous passez le grand virage et c’est un peu plus loin sur la droite. Il est possible d’y stationner sans limite de temps en échange d’une consommation dans le restaurant pour récupérer le véhicule à la fin de la visite. Sans minimum d’achat, le système est plutôt intelligent et arrangeant.


Krka

Sur les routes de la Dalmatie / Parc National de Krka

La voiture en sécurité, nous nous dirigeons vers la billetterie, nos entrées en main nous embarquons sur l’un des gros bateaux navette qui nous fait entrer dans le parc par voie fluviale. Un jolie moment où l’on se sent littéralement pénétrer dans la nature sauvage. La vue est très agréable, la petite balade en bateau plaisante et nous atteignons le parc. Après vérification des billets à l’entrée et prise en main de la carte fournie, nous partons pour notre promenade au fil de l’eau.


Petit conseil de Siou de notre animatrice, afin de pouvoir profiter au mieux des deux parcs nationaux, privilégiez la visite du parc de Krka avant celui de Plitvice.


Krka offre la possibilité de se promener paisiblement au plus près de son environnement, le respect de la nature y est inscrit et, malgré l’afflux de touristes, il est facile d’y trouver paix et sérénité.

Krka

Parc national de Krka

L’itinéraire pédestre proposé est très simple d’accès et présente aucune difficulté. Il s’agit d’une petite boucle qui nous amène au plus près du point remarquable du parc, les chutes de Skradin. Un chemin aménagé de pontons et de passerelles en bois dans un environnement féérique et qui s’applique à nous offrir de merveilleux points de vue les chutes d’eau !


Autre point fantastique et non négligeable de ce parc, non content d’admirer ce magnifique paysage et ces eaux turquoises, il est également possible de s’y baigner. Une zone bien délimitée est, en effet, ouverte à la baignade au pied des dernières chutes d’eau. Alors, mes petits éléphants, n’oubliez pas vos maillots parce que même si l’eau est froide on n’a qu’une envie c’est d’y nager !


Nous essaierons de nous enfoncer dans les sentiers de randonnée plus éloignés de la zone touristique afin de nous trouver une aire de pique-nique solitaire près de l’eau. Mais après une heure de marche à travers la forêt longeant le lac, force est de constater que les abords de ce dernier ne sont pas accessibles où envahit de roseaux. Nous ferons donc demi-tour et finirons par trouver notre bonheur. Une plate forme, surplombant de 1,5m la surface du lac et sans âmes qui vivent. Nous nous installerons à l’ombre de l’unique figuier sur un banc et un muret en pierres pour déjeuner et lézarder au soleil.

krka

Cascades, poissons, libellule et baignade dans le parc national de Krka

Nous terminerons cette douce visite par une baignade rafraîchissante dans les eaux limpides de la dernière cascade. Il est évidemment interdit d’aller sous les chutes, un cordon de sécurité en délimite d’ailleurs l’accès. Puis nous nous sécherons au soleil avant de reprendre le bateau pour revenir au village.

Skradin

Quelle bonne excuse ce parking quand on y pense ! Nous voilà dans l’obligation d’aller prendre une pinte au restaurant si nous souhaitons récupérer notre véhicule. Voilà qui nous semble une idée bien rafraîchissante après cette journée. C’était sans compter que les bouteilles de Croatie ne sont que de 50 cl et non 33cl ou 25cl. Du coup, ce n’est pas le tout mais après une telle journée, nous voilà pompettes ! Que cela ne tienne, puisque nous ne pouvons pas reprendre la voiture tout de suite, nous en profitons pour faire une petite visite du village de Skradin avant de repartir pour l’hôtel.
Mignon mais sans grand intérêt, nous reprendrons la voiture, remplirons le réservoir de ce que nous avons consommé et rendrons les clés sans aucun problème. Courte soirée à l’hôtel avant de regagner le lit, le lendemain il faudra se lever tôt pour les lacs de Plitvice.


Si vous en avez l’occasion, n’hésitez pas à louer une voiture. Il n’y a aucune difficulté ni sur les routes, ni sur les indications, ni au niveau des stationnements ou de l’utilisation du véhicule. Nous avons trouvé très agréable de pouvoir passer la journée sur Krka et Skradin sans nous soucier du temps imparti. Les excursions proposées sont aussi chères et ne durent qu’une demi journée. Le temps de faire la boucle, une rapide baignade et on repart. Il faut prendre le temps de vivre, surtout dans ces lieux c’est important donc, à faire, nous vous conseillons d’opter pour la voiture. Conseil d’Éléphants


Skradin

Skradin

Jour 3

Nous commençons notre journée au son du réveil, le restaurant de l’hôtel ouvre spécialement plus tôt afin que nous puissions prendre notre petit déjeuner avant l’excursion, et zou nous montons dans le bus touristique pour quelques heures de route.

Parc National de Plitvice
Cascade

Cascade à Plitvice

À notre arrivée au Parc, relativement tôt dans la matinée, nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre si ce n’est que Plitvice compte comme l’un des plus beaux joyaux de la Croatie, autant dire le lieu à ne pas manquer. Sur le parking par où nous sommes arrivés (n°2), nous nous sommes retrouvés au beau milieu d’une forêt de conifères géants, nous avions l’impression d’être perdus en plein milieu du canada, puis s’en est suivi un chemin nous menant à travers bois pour découvrir de nouveaux paysages. Nous voilà au bord d’un des lacs, nous embarquons sur un bateau qui nous mènera sur le sentier des lacs supérieurs. C’est là que la magie opère.
Un sentier pédestre à travers une nature féerique sur des pontons de bois, une eau si translucide qu’on croirait les poissons en lévitation, des cascades décorées d’une végétation riche, colorée et luxuriante. C’est d’une beauté époustouflante et exotique, difficile d’imaginer que l’on est toujours en Europe.

Plitvice

Parc national de Plitvice

La deuxième partie de notre visite nous mènera en bateau vers les lacs inférieurs, un décor plus spacieux et peut-être un brin moins charmant mais tout aussi magnifique s’offrira à nous. Nous avons emprunté des sentiers de randonnée plus large et plus animés que sur la première partie. Cependant, il existe une multitude de possibilités quand aux chemins de randonnée proposés. En sortie organisée, nous n’avions malheureusement pas le choix. Nous avons tout de même pu observer l’environnement ainsi que la plus haute cascade du parc… de loin.

Cascade

La plus haute cascade

Non seulement nous ne sommes pas allés au plus près de cette cascade mais notre frustration a encore augmenté quand on nous a expliqué que la visite était terminée et que nous ne mangerions pas dans le parc mais dans un restaurant en cours de route.


Vous l’aurez compris, le Parc de Plitvice est une visite obligatoire. Cependant nous vous conseillons de le faire par vos propres moyens afin de vous éviter la frustration que nous avons pu vivre. Louez une voiture, à 3 cela reviendra au même prix que l’excursion, à 4 vous serez gagnants, et s’il le faut prévoyez une nuit sur place. L’excursion est peut-être confortable mais nous n’avons passé, au final, que 3 ou 4 heures dans le parc ! Nous avons été très déçus car nous aurions voulu profiter des sentiers de randonnée et explorer les lieux plus en profondeur. Alors n’hésitez pas à le faire par vous même, vous ne le regretterez pas


En conclusion, malgré la frustration de l’excursion et le repas infect pris dans un restaurant aseptisé, nous avons adoré l’ambiance et la beauté légendaire de Plitvice. Si nous retournons en Croatie nous prévoirons certainement d’y passer plusieurs jours pour profiter du côté plus sauvage des lieux.

Jour 4
marché

Grand marché – Split

Cette fois-ci, fini les excursions organisées, nous décidons que les prochains jours seront consacrés à la visite des villes aux alentours, par nos propres moyens. Nous prenons donc le bus direction la ville de Split, puisque l’on nous a informé que c’était jour de marché autant en profiter pour allier folklore et visite culturelle.

Split

Arrivés à la gare routière, aucune difficulté puisque celle-ci se situe au bord des quais et à côté du grand marché à l’extérieur du palais côté ouest. Nous profitons de l’ambiance animée et colorée des lieux, beaucoup de stands sont consacrés aux fruits, légumes et produits locaux. Nous avons craqué pour quelques cerises fraîches, ce produit étant excessivement cher en France et bon marché en Croatie, réellement goûteuses, nous ne les avons que mieux appréciées.
Split est une jolie ville balnéaire, la plus importante de la côte, et classée au patrimoine mondial de l’unesco. En effet, d’abord romaine, puis vénitienne, autrichienne, française et yougoslave la ville est chargée d’histoire. Nous prendrons le temps de nous balader dans le centre historique afin d’y découvrir l’architecture vénitienne, le palais de Dioclétien avec ses sous-sol et sa cour intérieure appelée “péristyle“, la façade du temple de Jupiter.  N’étant pas très amateurs de musées nous choisissons de nous offrir l’ascension du campanile de la cathédrale afin de jouir de la vue sur la ville. Puis nous nous sommes promenés au gré des rues jusqu’à la colline Marjan, un très grand parc offrant une pinède dense face à la mer et à la vieille ville, dont nous avons atteint le sommet.

Split

Façade Vénitienne / Sous-sol du palais Dioclétien / Vue depuis le campanile / Vue depuis la colline Marjan

Nous avons apprécié la douceur de Split, l’ambiance historique et paisible est très agréable, j’imagine que cela doit moins être le cas en saison. Pour autant nous y avons consacré une petite journée tranquillement, pour les amateurs de visites et musées prévoir la journée entière + soirée.


Se déplacer en bus est simple et bon marché, c’est un bon compromis pour découvrir la côte et les villes qui la bordent. Petite information, parfois le prix entre l’aller et le retour peut ne pas être identique. Pas de panique ce n’est pas très variable, mais cela nous a un peu surpris sur le coup. Apparemment cela dépendrait de l’endroit où l’on prend son ticket, dans le bus ou à la gare routière, mais également de l’horaire. Tous les bus que nous avons pris était relativement bien à l’heure, pas de mauvaise surprise de ce côté là. 


Jour 5
trogir

Trogir

C’est sous un ciel gris et une petite pluie que nous accueillons notre 5e jour en Croatie, mais ce n’est pas le ciel qui changera nos intentions. Aujourd’hui nous dirigeons à l’arrêt de bus pour découvrir une autre petite ville, elle aussi inscrite au patrimoine mondial de l’unesco. Nous prendrons le bus avec un couple de bretons avec lesquels nous avons sympathisé et passerons la journée ensemble.

Trogir

La vieille ville a été bâtie sur un îlot devenu un véritable petit musée à ciel ouvert. Bien plus intime que Split et tout aussi romantique, les trésors qui s’y cachent sont splendides. Grecs, Romains, Vénitiens autant de passages révélés par les différents bâtiments en pierre de taille blanche, des monuments magnifiquement bâtis. Pour un si petit espace, on peut dire que les monuments ne manquent pas, reliés entre eux par de petites ruelles piétonnes où l’on perd facilement ses repères, nous n’avons que l’embarras du choix.

Trogir

Église St Michel / façade Vénitienne / Tour de l’horloge / Cathédrale Saint-Laurent / Château de Kamerlengo

La porte de la ville, les blasons sur chaque bâtiments, le château de Kamerlengo, la tour de l’horloge et la loggia, la skola, la cathédrale St Laurent, la tour St Marc, le palais, la porte Marine et même l’hôtel de ville, c’est superbe !

Konoba trs

Trogir & Konoba trs

Malgré le temps, nous profiterons de cette visite avec grand plaisir, nous nous offrirons également un bon restaurant. Risotto, spritz, dégustation d’huile d’olive artisanale et poissons frais seront au rendez-vous, ainsi qu’un excellent dessert de pâtisseries locales.


Le restaurant où nous avons mangé est le “Konoba Trs“, apparemment un des plus reconnus et qui propose des spécialités locales à un bon rapport qualité/prix. Comme nous sommes gourmands, nous avons décidé de prendre un dessert, non moins délicieux, à la pâtisserie du restaurant “DonDino“, plaisir des papilles garantie ! 


Retour à Primosten par bus tout aussi facilement que la veille, et soirée détendue à l’hôtel avec balade digestive dans le village. Ah qu’il fait bon être en vacances.

Jour 6

Cet avant dernier jour en Croatie sera le dernier de nos visites. Pour l’ultime découverte de notre séjour sur la côte, nous prenons à nouveau le bus direction la ville la plus proche de Primosten.

Sibenik

Sibenik

Notre arrivée à Sibenik nous a un peu déconcerté car l’arrêt à la gare routière est entouré de vieux bâtiments délabrés, heureusement à quelques mètres plus loin en longeant les quais on découvre un tout autre décor. Promenade sur les quais, puis nous entrons dans les ruelles qui mènent au cœur de la vieille ville et dont les bâtiments blancs de pierres de taille nous paraissent désormais familiers. C’est au centre du vieux Sibenik que la ville nous révèle son trésor, la cathédrale St-Jacques qui, malheureusement pour nous, était fermée ce jour là et dont le dôme était en pleine rénovation. Tant pis, nous n’en apprécions pas moins ses belles façades et son architecture quasi gothique. Nous nous laissons ensuite guidés par les rues et escaliers pentus pour nous retrouver aux portes de la forteresse Saint-Michel, un emplacement qui nous offrira une jolie vue sur la ville et le canal. Puis, de nouveau, nous déambulons dans les ruelles et nous laissons imprégnés de l’atmosphère historique avant de rejoindre le bord de mer, en passant devant de ravissants petits commerces et des chanteurs folkloriques qui animaient un mariage.

Sibenik

Sibenik

Notre visite fut relativement courte, une demi-journée suffit pour en profiter pleinement. Toutefois, il était sympathique de pouvoir découvrir, en cette fin de séjour, un lieu moins touristique que ceux précédemment visités.

Jour 7

Notre dernier jour sera consacré à refaire la valise et à la farniente sur la plage afin de profiter des derniers instants. Nous finirons la journée dans une pizzeria des Primosten avec nos amis bretons et un second couple avec lequel nous avons sympathisé. Nous aurons la chance d’assister à un dernier magnifique couché de soleil, puis nous succomberons à une dernière glace assez spéciale.

Primosten

Primosten

En espérant que ces petites informations éveillent une envie d’Éléphant  d’aller visiter ce doux pays qu’est la Croatie, en tout les cas nous il ne nous aura pas laissé indifférent.