Christchurch – Canterbury

5 décembre 2018 Pas de commentaire

Après les belles émotions vécues à Kaikoura, nous débarquons à Christchurch avec un drôle de sentiment.  La tête encore bien haut dans les nuages, on ne perd pas de vue pour autant que l’arrivée à ce point indique un tournant définitif dans notre voyage. En effet c’est bien cette ville qui marquera la fin de notre tour de Nouvelle-Zélande, mais même en sachant cela, nous comptons bien profiter de ce beau pays jusqu’à la dernière minute.

La péninsule de Banks

Nous commencerons par visiter la jolie péninsule de Banks, avec pour seule intention de s’y engager pour une journée. Après avoir pris la précaution de faire le plein d’essence de notre bolide nous partons donc sur les routes sinueuses de ces anciens volcans. D’abord par la route principale, nous prendrons ensuite la décision de nous engager sur la grande boucle de “summit road” qui rallie Akaroa en dominant les vallées plongeant vers la mer. Nous nous arrêterons par deux fois, pour profiter du paysage, et faire une petite balade menant à un pic et délivrant une vue sur les deux côtés de la péninsule.Peninsule_christchurchArrivés à Akaroa, le charme de cette petite ville fera son effet puisque nous déciderons finalement d’y passer la nuit. L’ambiance locale et saisonnière aura raison de nous et après avoir trouvé une des rares places libres en free-camp, nous irons nous baigner sur la petite plage et nous balader dans la ville, avant de prendre de quoi pique-niquer au bord de l’eau au soleil couchant. Le lendemain nous rentrerons tranquillement vers Christchurch, cette fois-ci, par la route principale.

La ville

Cathedrale_ChristchurchC’est à Christchurch que nous avons pris la décision de préparer le van pour sa mise en vente avant d’aller finir nos jours néo-zélandais dans l’île du nord. Nous avons donc entrepris d’y trouver un woofing, et en attendant que nous puissions y être accueillis, nous avons décidé de profiter de la ville. Nous ne pouvions pas mieux tomber puisqu’à cette période se tenait le “World Buskers Festival“, autrement dit, tous les jours pendant 10 jours les points clés de la ville s’animaient de spectacles de rue tous plus impressionnants les uns que les autres. Nous en avons donc beaucoup profité, alliant visites et spectacles ambulants pendant près de 3 jours. C’était vraiment génial.
Botanical_ChristchurchNous avons ainsi pris le temps d’apprécier la ville qui, malgré sa triste histoire, se relève avec brillo et modernité des vestiges des tremblements de terre passés. C’est donc aussi avec une certaine surprise que nous avons découvert les nouveaux bâtiments du centre-ville modernes et chics, en paradoxe complet avec certaines bâtisses à l’abandon et la fameuse cathédrale de Christchurch à moitié dévastée.  Nous avons pris le temps de nous imprégner des lieux par la visite du musée de Canterbury, celle du jardin botanique, du centre commercial éphémère en conteneurs, des nouveaux magasins derniers cris. Tout cela en fond de festival joyeux et vivant, cette ville se révéla, pour nous, être à l’image d’un phœnix se relevant de ses cendres doucement mais avec détermination le regard tourné vers l’avenir.

Concert_ChristchurchConcert

Autre instant remarquable de notre séjour à Christchurch, c’est que nous devions y être à une date précise afin d’assister au concert que Bastien s’est vu offrir comme cadeau d’anniversaire.  Nous avons donc été ravis de pouvoir passer un instant comme celui-ci après quasiment un an de vagabondage en van. Nous sommes donc allés voir le groupe “Rise against” et nous nous sommes régalés.

Vente du van

Christchurch a aussi représenté la fin d’une aventure. Même si nous avions encore plusieurs semaines à passer en Nouvelle-Zélande, nous avons choisi de mettre en vente notre petite maison sur roues  assez tôt, pour que cela ne représente pas une difficulté de fin de voyage. Après avoir effectué les travaux nécessaires au bon passage du WOF (contrôle technique local), nous avons profité de la gentillesse de nos hôtes de woofing pour préparer, nettoyer, ranger, trier notre baby elephant van. L’annonce mise en ligne, nous avons eu 6 réponses de personnes intéressées, le premier couple a avoir visité notre maisonnette roulante sera le dernier puisque nouveau propriétaire, à notre plus grand plaisir et désarroi haha. C’est donc avec un sentiment mitigé et un sacré pincement au cœur que nous avons regardé notre petit van s’éloigner sur les routes pour la dernière fois.


Nous finirons nos jours Néo-Zélandais de woofing en woofing chez d’anciens hôtes avec lesquels nous avions eu une relation particulière. Nous prendrons donc l’avion pour rejoindre Whangarei et y passer 2 semaines avant de retourner sur Auckland pour quelques jours et finalement quitter ce magnifique pays qui nous aura, pour ainsi dire, comblé.