Wanaka & Queenstown – Otago

27 janvier 2018 Pas de commentaire

C’est par la route dite de la passe de Haast que nous atteindrons la région d’Otago  depuis la West coast avec pour premier objectif la visite de la ville de Wanaka. Cependant, avant d’arriver en ville nous nous arrêterons encore par deux fois sur la passe pour profiter de deux jolis endroits.

Haast_pass_wanakaHaast pass

Une petite grimpette de 30mn qui permet d’atteindre un point de vue sur les 2 côtés de la passe mais qui nous accueillera, malheureusement, sous les nuages. Nous avons toutefois pu avoir un bref aperçu du spectacle qu’il y est possible de contempler pendant quelques instants avant que la pluie nous chasse. Agréable pour se dégourdir les jambes mais rien d’incontournable.

Blue Pools

Blue_pools_wanakaUn autre spot qui est, quant à lui incontournable, c’est l’arrêt sur une nouvelle beauté de la nature. Une promenade d’une trentaine de minutes menant sur des ponts suspendus au-dessus de piscines naturelles d’un bleu pur glacé et limpide.

Un spectacle magnifique où certains n’hésitent pas à faire trempette tant le décor est éblouissant.

Cependant un fléau y sévit, celui auquel vous ne pourrez pas échapper sur l’île du sud, les mouches des sables y sont très présentes. Aussi ne pas y faire escale sans une bombe de répulsif sur soi. Hormis ce détail ne manquez pas ce spectacle.

WanakaWanaka_lake_wanaka

Après avoir franchi la passe et roulé le long du lac Hawea nous atteignons enfin la petite ville de Wanaka et son lac. Soyons honnêtes, si nous devions choisir entre Queenstown ou Wanaka, il n’y aurait, pour ainsi dire, pas photo. En effet, la découverte de Wanaka et de ses environs a été un véritable coup de cœur. Beaucoup plus petit et ainsi beaucoup moins occupé que Queenstown, l’environnement est un brin moins spectaculaire mais tout aussi plaisant.

Roys peak

Certainement la randonnée la plus connue de Wanaka, l’ascension du Roys Peak n’est pourtant pas aisée. Non content d’être assez raide, notamment sur la dernière partie menant à l’antenne, c’est aussi une marche d’approximativement 6h au paysage peu évolutif, ce qui peut en décourager certains. Néanmoins, le point de vue au sommet vaut largement l’effort, et par sommet on entend bien l’antenne du pic, pas le point de vue pour “touristes” un peu plus bas.

Pas de regrets à ce niveau-là, la vue est une récompense à la hauteur de l’ascension.

Roys_peak_wanaka_wanaka

L’arbre solitaire

Tree_wanaka_wanakaAprès une belle journée de randonnée sur le Roys peak, c’est avec un réconfort non dissimulé que nous nous sommes accordés une petite baignade rafraîchissante dans le lac Wanaka. De ce fait, nous sommes également allés faire la connaissance de l’arbre emblématique de la ville. Un arbre assez curieux puisqu’il pousse dans le lac au bord de la rive sur une petite surélévation, on le croirait donc posé directement sur l’eau ce qui en fait tout le charme et la singularité.

Glacier Rob Roy

Rob_roy_glacier_wanakaNotre découverte inattendue et bienvenue fut la randonnée menant au Rob Roy Glacier. Il faut compter pas moins de 25 km de piste et de 9 passages à gué effroyables pour parvenir au départ de la randonnée, un parcours qui nous aura pris une bonne heure et demi mais dont notre petit van aura su triompher. De là un sentier s’enfonce dans les bois le long d’une gorge à l’eau turquoise pour monter jusqu’aux deux points de vue sur le glacier.

Le point de vue le plus élevé rallonge la balade de 30mn mais le jeu en vaut immanquablement la chandelle.

On y découvre les falaises parcourues de cascades et une vue imprenable sur le front du glacier.

C’est finalement ce glacier que nous aurons préféré à ceux de la côte ouest, beaucoup plus calme et impressionnant. Une vraie belle surprise.

Arrowtown

Arrowtown_wanakaNous avons choisi de rallier Queenstown par la charmante route de Cardrona, qui chemine entre les montagnes le long d’un cours d’eau fleuri, et dévoile un point de vue tout à fait remarquable. Cela ne nous a toutefois pas empêcher de faire un petite détour pour aller contempler les chutes d’eau de Roaring Meg d’un bleu turquoise à travers les gorges de pierres grises.
Nous avons également pris le temps d’une promenade dans Arrowtown pour y remonter le temps à la découverte des conditions de vie des miniers chinois venus à la conquête de l’or dans les années 1800.

Queenstown

Nous voici enfin dans la ville certainement la plus réputée de Nouvelle-Zélande, l’endroit est donc également le plus fréquenté que nous ayons vu jusqu’à maintenant, exclusion faite des grosses villes comme Auckland et Wellington. Bien sûre nous nous y sommes rendus dans la période de Noël et donc, forcément, au plus fort de la saison touristique.

remarkables_wanakaRemarkables

Nous commencerons par prendre de la hauteur en nous attaquant à l’ascension des montagnes surplombant la ville, et plus précisément en randonnant sur les pistes de ski de la station des ramarkables. Nous ferons d’ailleurs du hors-piste pour rejoindre un des sommets sans réel sentier, entre éboulis et précipices.

Un peu de frisson et d’aventure pour atteindre les installations radio et découvrir une vue magnifique sur Queenstown et son lac.

C’est aussi de là que nous avons pris conscience de l’immense expansion de la ville et de toutes les constructions à venir. La découverte du lac Alta en chemin, et le point de vue au sommet du pic sont, tout de même, de belles trouvailles.

Centre-ville

ice_cream_wanakaParlons un peu de la ville en elle-même, outre la zone industrielle et les domaines résidentiels en plein essor, le petit centre-ville en bord de lac est vraiment super agréable. La quasi-totalité est d’ailleurs à usage piétonnier ce qui permet de profiter des lieux en toute sérénité. Une parfaite excuse pour une pause shopping et/ou gourmande, en découvrant la ville de l’intérieur pour finir sur les rives du lac ou pousser jusqu’au jardin botanique. Un petit changement fort sympathique.

Hill Time walkway

S’il y avait une seule balade à conseiller sur Queenstown, nous recommanderions probablement celle-ci. Moins exigeante que les autres randonnées alentours et facilement accessible, le sentier mène au sommet de la colline de Queenstown pour arriver à un point de vue sur le lac, la ville et les Remarkables.

Une bien jolie vue à découvrir pour un effort et un temps de marche moindre.

Hill_wanaka

Bob’s cove

Une autre promenade qui cette fois met le lac à l’honneur, facile et courte il suffit de faire la boucle menant au sommet d’une péninsule pour profiter d’une jolie vue sur le lac et la baie. Un petit arrêt sympathique mais sans grand intérêt.

Glenorchy

bobs_cove_wanakaLa route menant de Queenstown à Glenorchy est un petit joyau, bordant le lac en s’enfonçant dans les montagnes il y a ici de quoi en prendre plein les yeux. Une multitude de petits arrêts permettent de pique-niquer ou dormir au calme tout au long du trajet, de quoi échapper un peu aux frivolités de Queenstown. Glenorchy elle-même est un lieu très calme voir, pour ainsi dire, presque mort, on y trouve deux petites balades et le départ pour les pistes menant à des randonnées beaucoup plus longues sur des monts, lacs, glaciers et rivières. Même si l’environnement est superbe, nous n’avons pas vraiment été emballés.

En conclusion, cette partie de la région d’Otago est un incontournable de l’île du sud de la Nouvelle-Zélande. L’environnement y est vraiment particulier, l’ambiance digne des meilleures vacances estivales, et les activités diverses et variées. Nous y avons pleinement apprécié quelques unes des différentes randonnées que le lieu accueillent et espérons être encore et toujours aussi émerveillés par notre prochaine étape, le parc national de Fiordland.